Si vous croyez que vous etes libre parce que vous vivez seul, parce que vous avez atteint une liberte financiere ou parce que ces enfants ont quitte la maison, sachez que tout ceci n’a rien a voir avec la vraie liberte.

J’ai liberte veritable ne est en mesure de venir que de l’interieur de vous.

Bon nombre de gens confondent etre libre et etre libere de contraintes. Il va sans dire qu’avoir moins de contraintes vous donne plus de liberte mais c’est rarement une liberte reelle. Prenons l’exemple d’une personne qui se croit libre parce qu’elle a decide de vivre seule. Cette personne est en mesure de quand meme vivre des moments de solitude ou avoir des problemes financiers. Elle a des contraintes qui l’empechent d’etre totalement libre.

C’est la aussi chose concernant quelqu’un qui se croit libre parce que sa situation financiere est reellement agreable. Cette situation peut lui causer des problemes relationnels tels des desaccords au plan financier avec son conjoint et ses bambins. Elle est en mesure de aussi avoir peur de n’etre aime que pour son argent et vivre d’une frustration en pensant qu’on profite d’elle ou avoir peur de perdre son argent. Notre authentique liberte ne est en mesure de gui?re etre atteinte Quand seul le plan materiel est satisfait.

Pour la part, j’ai cru que j’etais enfin libre si des enfants ont quitte domicile. Je me suis rendu compte que ce n’etait jamais le cas. La majorite des parents ont d’la difficulte a laisser leurs enfants completement libres et a ne plus s’en Realiser pour eux lorsqu’ils ont quitte domicile. Pourquoi? Parce que les parents n’ont jamais atteint un propre etat de liberte. Ils ne peuvent donc nullement laisser https://datingmentor.org/fr/sites-de-rencontres-spirituelles/ leurs enfants etre libres de TOUTES leurs decisions sans vivre des emotions, une frustration, en colere, de la deception, etc.

J’me souviens des emotions que je vivais si notre fils aine ne m’appelait gui?re ou ne retournait nullement faire mes appels pendant plus d’un mois.

J’imaginais plusieurs scenarios qui alimentaient mes peurs. Je croyais meme qu’il ne m’aimait nullement nombre Afin de agir ainsi. Notre realite est toute nouvelle : il se disait que je preferais surement ne pas avoir de l’ensemble de ses nouvelles si elles n’etaient pas bonnes. J’ai fini par saisir qu’il aimait m’appeler ou me voir que lorsqu’il avait des choses agreables a me dire. Cela voulait me faire joie.

J’ai entendu de nombreuses grands-parents partager leurs emotions et leurs frustrations face a leurs petits-enfants dans les ateliers. Certains ne semblent jamais d’accord avec la facon d’agir des parents face a leurs enfants ou des enfants face a leurs parents. D’autres se sentent obliges de s’en occuper alors que ca ne un plait pas forcement. Malgre le fait qu’ils paraissent rendus a un age auquel ils pourraient vraiment jouir d’une vie, ils ont d’la difficulte a vivre pour eux-memes et n’ecoutent pas le besoin de leur ame de vivre avec serenite, sans s’en faire pour nos autres. Quel que soit une age ou nos situations que l’on vit, on se cree toutes sortes de contraintes qui briment notre liberte.

Sachez qu’etre libre c’est se donner le droit d’etre soi-meme. C’est oser ecouter ses besoins aussi s’ils ne correspondent pas a toutes les attentes des autres. C’est sentir que nous sommes le seul maitre de notre vie.

Lors du premier mariage, J’me croyais vraiment libre puisque j’avais une belle carriere dans la vente, je gagnais tres bien ma vie et je dirigeais tout a domicile. Cependant, je justifiais toujours mes decisions et quand Mathieu n’etait pas d’accord avec moi, je vivais de la colere et je faisais bien Afin de avoir raison. Lorsque l’on a besoin de l’accord des autres pour s’autoriser a ecouter 1 besoin, nous sommes dependants de leur opinion. Nous ne sommes donc jamais libres.

J’ai vecu chaque chose dans ma relation avec mon second conjoint. Lorsque j’esperais partir seule pendant quelque temps dans un endroit anonyme pour me ressourcer comme, je lui faisais part du besoin. Je ne lui demandais pas le accord mais verifiais plutot comment il se sentait avec ma decision et s’il avait besoin que je fasse quelque chose concernant lui avant de partir. Il me disait i  chaque fois qu’il preferait m’accompagner mais qu’il comprenait mon besoin. Il savait que j’aimais bon nombre voyager avec lui mais que parfois etre seule est essentiel pour moi. Puisqu’il n’etait jamais en reaction par rapport a mes decisions, je savais que j’etais vraiment libre au sein d’ la relation conjugale. S’il avait ete en colere ou avait essaye de me culpabiliser, j’aurais su que je n’etais pas libre et que J’me sentais i  nouveau coupable.

Ceux qui ne vivent que Afin de les autres a la place d’ecouter leurs propres besoin penseront peut-etre que de repondre a leurs propres besoins est signe d’egoisme. J’aimerais donc rappeler a tous qu’etre egoiste c’est vouloir que l’autre ecoute nos besoins avant qu’il ecoute nos siens. Si vous faites partie de ceux qui vivent pour les autres, je vous suggere de relire cette definition au moins trois fois.

En vous empechant d’etre libre, vous faites probablement partie de ceux qui SONT EGOISTES. Pourquoi? Parce que vous avez un grand nombre d’attentes face a toutes les autres. Vous croyez que s’ils agissaient en fonction de toutes vos souhaits, vous n’auriez aucune soucis, d’emotions, de peurs. Vous voulez donc qu’ils ecoutent les besoins avant des leurs.

Si vous voulez vivre en paix, libre et avec le moins de contraintes possibles, sachez que vous seul pouvez faire en fai§on qu’il en soit ainsi. Devenez d’abord conscient de les besoins puis agissez en consequence pour nos combler. Vous saurez que vous etes libre quand vous respecterez des besoins de ceux que vous aimez et que vous accepterez qu’ils vont pouvoir, eux aussi, manifester tout ce qu’ils veulent puisqu’ils seront les seuls a assumer les consequences.